Engagez vous, rengagez vous !

“La vraie liberté se réalise en se mettant au service des autres.” C’est feu le Saint Père Benoit XVI qui rappelle aux fidèles catholiques ce principe simple mais clair. On n’est pas libre si on ne fait pas d’effort ! Et s’engager en politique c’est bel et bien se mettre au service des autres, d’une manière plus radicale que le service des petites choses du quotidien. L’engagé en politique ajoute à ce devoir de tout chrétien la fougue vindicative du retour à la raison ! Bien sur les chrétiens s’engagent à faire grandir la plus grande gloire de Dieu par leurs actions et malgré ce trait d’union les formes d’engagement et les partis sont divers au sein de la politique chrétienne. Au cercle Richelieu nous ne militons pas par des affiches, des tracts, des banderoles sur des ponts les jours de pluie et nous n’espérons pas un retour au bien par la république. Nous sommes engagés dans nos cercles locaux pour créer des liens et effectuer une soudure entre royalistes de tout bord tant qu’ils sont à la recherche du bien commun. Cela nous permet d’agir à échelle humaine dans un monde où chaque individu voudrait imposer sa propre vision.

L’engagement en politique peut donc se faire de manière discrète. De fait la prudence est France et de nombreux engagés se font appeler par des pseudos, ce qui est particulièrement le cas au Cercle Richelieu. Il n’est pas malsain de vouloir se protéger et ne pas se griller, surtout pour les plus jeunes d’entre nous qui ont un avenir à fonder. Au contraire.
Enfin un pseudonyme ne protège pas du contrôle d’identité lors d’une action militante ou une manifestation. Toutefois l’engagement n’est pas exclusivement public ou dans la rue. Il peut se fonder sur la construction de liens privés autour d’une communauté de confiance. Ces communautés, qu’elles soient militantes ou non créent des liens éternels. Les séparations géographiques et temporelles ne font rien, les vrais amis savent se retrouver après 20 ans d’absence.

L’engagement pour les moins fougueux d’entre nous est aussi fondamental. Alors que des jeunes se battent à leur échelle pour le bien du pays, les plus âgés bien ancré dans leur situation personnelle doivent s’engager aussi. Ces engagements prennent souvent la forme des dons. Ah bien sur voici un sujet qui fâche ! Et quoi, ceux qui n’ont plus le temps car ils ont l’argent ont aussi leur devoir ! Ce qui compte est de bien donner, éviter de faire disparaitre son argent pour financer des lobbys lointains et des entreprises crapuleuses qui vous présente des pauvres amérindiens sans abri ou des pandas albinos dépressifs… Le réel est sous nos yeux, ne le laissons pas aux infames !
Il faut dire aussi que cet engagement financier est un beau pansement à cet embourgeoisement si souvent présent après la stabilisation professionnelle d’un premier CDI…
De nombreuses sections militantes déplorent la perte des jeunes après 25 ans qui s’adonnent à leur vie professionnelle et familiale. Il est certes nécessaire d’être exemplaire dans son métier et comme parent mais l’engagement au service du bien avant tout ! Cela passe par l’éducation des enfants, évidemment, mais aussi par les relations que l’on a autour de soi. Au travail on rencontre toujours des individus qui exècrent nos idées mais avec qui on peut communiquer librement. Alors dans ces discussions, ces discours autour de la machine à café pendant la pause, il est de votre devoir de vous imposer quand une idée insupportable traverse la conversation.
Beaucoup de travailleurs adeptes de nos idées craignent de prendre cette parole qui leur porterait tant préjudice… Mais si vous restez calme dans le discours, ouvert à un argumentaire raisonné et non épris par une passion furieuse, si vous êtes exemplaire dans le travail que vous effectuez, alors vous ne craignez rien (sauf si vous travaillez chez Libé…). Ceci n’est qu’un exemple précis, il n’y a pas que dans ces situations exactes que vous devez agir mais à toute heure et en tout lieu dans la mesure du possible et de la raison. S’engager c’est savoir dire non à celui qui se rend abruti, savoir dire non à la morosité du monde, savoir dire non aux inepties omniprésentes ! C’est surtout savoir dire non à la facilité et au vice, quoi de plus chrétien ?

En bref si vous n’êtes pas engagé, cherchez autour de vous des sections à rejoindre, des communautés, des cercles, il y en a partout en France. Et si vous êtes déjà engagé, mettez-y votre cœur ! Il y a toujours de l’espérance, notamment en notre seigneur. Notre cause est juste, raisonnable et passionnée, elle répond au bien commun !

Vivat Rex in Aeternum !

2 thoughts on “Engagez vous, rengagez vous !”

    1. Tonio de Lasalle

      Merci pour votre commentaire, j’espère que vous vous plairez sur notre site internet !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top