Fondation


Le Cercle Richelieu a été créé en 2017 par trois personnes appartenant à différents courants du royalisme français. À l’instar des autres mouvements royalistes et monarchistes, notre organisation constate, en s’appuyant sur l’expérience des siècles, que la Royauté est le régime naturel et historique de la France. La France n’existe que par la volonté de ses rois, le courage de son peuple et leur fidélité à la foi catholique. 

La République est un régime politique qui s’est imposé à la France et à ses peuples par la Terreur et s’est maintenu par la violence.  Aujourd’hui la République ne se maintient au pouvoir que par la corruption et la coercition révélées par l’usage abusif de ses forces de l’ordre ainsi que des leviers dont ce régime dispose.

Depuis septembre 2018, le Cercle Richelieu a créé divers cercles de province, composés de I et Gentes Dames royalistes acceptant de dialoguer et de créer des liens entre eux.

Depuis août 2023, le Cercle Richelieu s’est constitué en association dite de loi 1901.

 

Ligne officielle


Le Cercle Richelieu est une association catholique et royaliste française. Elle ambitionne de favoriser le retour du Roi sur le trône de France, par la création d’un Conseil de régence, dont les prérogatives seront établies par les organisations royalistes et monarchistes engagées. Ces organisations pourront constituer à terme un gouvernement provisoire du Royaume, afin d’incarner une force d’opposition politique sérieuse et préserver l’héritage en l’absence de l’héritier. 

Dans le même temps, l’association entend promouvoir un retour à une société authentiquement catholique, revitalisée par la société politique royale, laquelle lui est complémentaire et indissociable.

L’organisation a été créée notamment dans le but d’offrir un espace de dialogue pour tous les partisans du retour de la monarchie en France, quelles que soient leurs doctrines ou leurs idéologies politiques, du moment qu’ils soutiennent la restauration du Royaume de France avec un roi catholique à sa tête.

En tant qu’organisation à vocation unificatrice, l’association ne fait pas de militantisme, ni de politique dure, car elle estime que ces rôles sont déjà occupés par d’autres mouvements auxquels elle ne souhaite pas faire de concurrence. Les membres restent libres de participer en leur nom propre aux côtés d’autres organisations, tant qu’ils n’engagent pas le nom du Cercle Richelieu. Ils peuvent bien sûr affirmer leur appartenance à l’organisation, mais ne peuvent pas militer ou se présenter à des élections en son nom. Le Cercle Richelieu tient à sa neutralité. 

Cette neutralité se distingue principalement dans les querelles de succession dynastique ou idéologique qui accablent le royalisme. Cette volonté de ne pas nous engager officiellement aux côtés des uns ou des autres permet de s’adresser à tous et de favoriser l’unité du Royaume, conformément à la devise du Cercle Richelieu : Regnum Primum ; « le Royaume d’abord ».



Identité


Le Cercle Richelieu s’identifie par :

— Sa neutralité : le cercle ne soutient aucun prétendant au trône de France et ne se rattache à aucune idéologie se voulant être une initiative rassemblant les différents courants royalistes ou monarchistes français.

— Son esprit Gentilshommes et Gentes Dames : l’organisation est formée de personnes motivées à s’édifier sur le plan moral et intellectuel. Même si chacun commence son parcours avec son passé et ses faiblesses individuelles, l’objectif commun à tous reste d’atteindre un idéal dans la manière de vivre la foi chrétienne à travers l’exercice des vertus.

— Ses cercles de province : ce sont des réseaux d’entraide pratiquant des activités communes, sportives, culturelles, religieuses, intellectuelles… Les Cercles sont un soutien moral, spirituel et matériel dans nos localités. Ils se constituent à l’initiative des royalistes présents dans nos provinces et sont entièrement gérés par les chefs de cercles approuvés par le Conseil d’intendance du Cercle Richelieu. Leur caractère organique et autonome peut les amener à se défaire et à se reconstituer, à se mettre en sommeil ou à participer à des actions inter-cercles et inter-organisations selon la volonté de leurs membres et de leurs chefs locaux.

— Sa communication : l’association est présente sur de nombreux réseaux sociaux et plateformes vidéo. Elle dispose également d’un site internet avec un espace dédié à ses articles. Son objectif est de réconcilier les Français avec la réalité, d’édifier son prochain conformément à la doctrine de l’Église, de propager l’histoire et les valeurs de la civilisation française.

— Son Banquet royaliste de Pâques : ce banquet est une des réalisations concrètes du Cercle Richelieu. En rassemblant toutes les organisations de même mouvance, il ambitionne de devenir un congrès annuel. C’est par la répétition et la continuité de cet événement que le Cercle Richelieu aspire à constituer le Conseil de Régence.

— Son université d’été : le rassemblement annuel du Cercle Richelieu est destiné à instruire, à informer et à renforcer les liens d’amitié qui unissent ses membres et sympathisants. Cet évènement contribue à entretenir la flamme du Royaume.

 

Scroll to Top