Le Silence de la République

Chers amis et sujets du Roi,

Comme nous le subissons quotidiennement sous la République, ce jeudi 8 juin au matin a eu lieu une énième tentative de meurtre d’un immigré sur des Français à Annecy en Haute-Savoie. Le Syrien en question a, cette fois, poignardé des enfants dans leurs landaus, trois d’entre eux sont, encore à cette heure, en urgence absolue à l’Hôpital de Grenoble.

Cette attaque en plein jour calculée et préméditée s’ajoute à la liste des multiples viols et meurtres d’enfants comme d’adultes qui se produisent chaque jour dans notre pays.

Combien de parents parmi nous peuvent se mettre à la place de ceux qui vont peut-être dans les jours à venir perdre leurs enfants parce qu’une idéologie politique immigrationniste persiste envers et contre tout bon sens à faire venir des masses de populations étrangères sur notre sol dans nos villes et villages.

Car il s’agit bien de ça, cette attaque ne serait jamais arrivée si la République accomplissait son devoir, toutes les attaques impliquant des étrangers n’auraient jamais lieu, si nous défendions nos frontières et si nous cessions d’accueillir des populations étrangères.

Combien de victimes innocentes doivent encore souffrir et mourir des coups et prédations de ces hordes de barbares venus des quatre coins du monde ? Combien des nôtres doivent encore tomber avant que les Français prennent enfin conscience des vérités que tout le monde peut voir, mais refuse de constater ?

Ce qui est déterminant dans cette affaire, c’est que même les plus anciens d’entre nous ont du mal à retrouver dans leur mémoire des exemples semblables, ce qui caractérise bien l’évolution ou plutôt la dégradation continuelle de la sécurité du peuple français et de la paix publique.

La République maçonnique et marchande fait venir depuis des années des nuées d’immigrés sur nos terres, dans le but de plus en plus assumé de détruire notre civilisation et notre peuple en les transformant progressivement, tout en s’enrichissant sur le dos de cette main-d’œuvre servile. Elle se pare de fausses valeurs humanistes, au nom du progrès et du mondialisme, elle utilise des hordes d’idiots utiles parmi nos concitoyens pour nous imposer cette idéologie et nous empêcher de nous en prémunir. Cette idéologie qui veut faire de l’Europe et du monde un territoire unique, un marché universel qui garantirait la paix est une illusion de fait. Seuls ceux qui s’aveuglent eux-mêmes ne la voient pas.

Il est plus que temps de prendre nos responsabilités et de défendre notre territoire livré par nos dirigeants à la merci de ces bêtes qui nous regardent comme des proies faciles et du bétail.

Les barbares ne sont plus à nos portes, ils sont entrés dans la cité, ils sont entrés dans le jardin des lys et sont dans nos rues, aux portes de nos maisons, de nos foyers.

Bien que la majorité des attentats de cette nature soient commis par des immigrés musulmans et que l’islam soit un problème majeur dans cette guerre civilisationnelle, force est de constater que, pour une fois, il ne s’agit pas d’un musulman, mais d’un prétendu chrétien d’orient.

Et si nous recherchons les points communs qui peuvent exister entre chrétiens d’orient et musulmans, ce qui les unit principalement, ce sont leurs origines géographiques, culturelles et civilisationnelles. Ceci témoigne qu’il ne s’agit pas seulement d’un problème de religion, mais bien de populations en elles-mêmes qui sont issues de milieux sociaux où l’influence de leur culture sur leurs comportements ne fait aucun doute.

Il est vrai que sous nos latitudes, nous n’attaquons pas les enfants dans leurs landaus, nous ne sacrifions ni hommes, ni bêtes au nom d’un dieu et nous nous comportons rarement comme des sauvages envers nos femmes.

Ces événements devraient inspirer de la honte et du déshonneur aux prétendus pouvoirs en place qui n’accomplissent pas leurs missions principales, lesquelles justifient leur existence, à savoir protéger notre peuple, nos frontières et notre culture.

Au lieu de cela, ils observent des minutes de silence, se disent choqués par les conséquences dont ils sont la cause et continuent à laisser entrer les instruments de la destruction de notre pays. La République et tous ses représentants ont du sang sur les mains, tous nos dirigeants et responsables politiques, chefs de parti ou citoyens, qui prônent la France multiculturelle et qui œuvrent pour l’ouverture de nos frontières au monde, ont du sang sur les mains. N’ayons pas peur des mots, ce sont des traîtres et ils sont responsables et coupables de tous ces crimes devant Dieu et les Hommes. Dieu même a déjà pris parti dans cette affaire, lorsqu’il affirmait dans l’Évangile selon Saint Matthieu 25:40 : “Amen, je vous le dis: chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Ou encore Luc 17:2 : “Il vaudrait mieux pour lui qu’on mît à son cou une pierre de moulin et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits.”

Certes, nos détracteurs et les ennemis de la France vont certainement dire que nous, les royalistes, faisons de la récupération politique et que personne ne pouvait intervenir face à cette situation, quel que soit le régime. Cependant, cela est inexact, car l’expérience des siècles témoigne de la manière dont les institutions rétabliront des mesures efficaces.

Parmi les solutions que nous appliquerons, voici quelques mesures qui seront des plus bénéfiques :

  • Restaurer une justice équitable et impartiale, basée sur des principes de vertu, confiant des pouvoirs de haute et basse justice à des chevaliers qui veilleront à la sécurité et jugeront équitablement chaque individu. Cela mettra fin aux procédures interminables de la justice républicaine.
  • Rétablir la peine de mort : Le crime flagrant commis par ce Syrien devrait entraîner son incarcération immédiate et, après son interrogatoire, son exécution sans procès, car sa culpabilité est manifeste et ne nécessite aucune preuve. Il ne devrait pas bénéficier de la présomption d’innocence.
  • Restaurer le catholicisme dans toute sa vertu en tant que religion de la France et de son peuple. Cela permettra de lutter vigoureusement contre l’islamisation de notre pays et empêchera toute personne se prétendant chrétienne de commettre des actes répréhensibles au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, dont le nom et la dignité de Dieu ne doivent pas être associés aux crimes des Hommes.
  • Rétablir une véritable force de police chargée de la protection des citoyens, qui ne serait pas limitée par une idéologie pacifiste et victimisante, afin de pouvoir faire usage de leurs armes contre les ennemis de la patrie.
  • Rétablir le droit de porter des armes : Jusqu’en 1939, les Français étaient autorisés à être armés et à porter des armes, jusqu’à ce que l’Union des socialistes du Front Populaire (encore les mêmes traîtres) l’interdise. Si nous n’avions pas perdu ce droit, les citoyens présents auraient pu défendre ces enfants lors de l’incident d’hier, s’ils avaient été armés. Ainsi, Monsieur Henri D’Anselme, dont nous rendons hommage, aurait peut-être pu intervenir plus efficacement avec un outil adapté à la situation.
  • Rétablir nos frontières dans leur intégralité et les défendre contre toute invasion.
  • Renvoyer tous les immigrants qui ne peuvent ou ne veulent pas s’assimiler pleinement à notre civilisation et à notre culture millénaire.

La conclusion de tout cela est que l’immigration, quelle qu’elle soit et d’où qu’elle vienne, représente un fléau pour notre peuple et notre civilisation. Les conséquences du sans-frontiérisme promu par les cosmopolites détruisent notre culture, notre économie, notre indépendance et nos vies. Tout cela est observable dans les souvenirs des hommes, car au cours de notre siècle, nous avons longtemps constaté les conséquences de cette “enrichissement culturel” extérieur qui dénature notre identité en tant que Français, corrompt nos valeurs et salit notre langue.

Nous savons que l’injustice de la République ne fera pas subir à cet homme la juste peine qu’il mérite. Nous pouvons prier Dieu pour qu’Il rende justice de la manière qu’Il jugera la plus opportune.

Cependant, je souhaite surtout que nos intentions de prière se tournent vers les enfants, les adultes et les familles qui pourraient subir des pertes dans les prochains jours ou semaines. Prions également pour réparer, au moins spirituellement, les crimes commis contre Dieu et les Hommes par ce prétendu chrétien.

Notre pays devient de plus en plus violent, et le meurtre peut aujourd’hui frapper n’importe où et n’importe qui, que ce soit nous, nos proches, nos amis, nos concitoyens, et surtout les plus vulnérables. Priez comme si la prière était tout, mais n’oubliez pas d’agir comme si la prière n’était rien.

Cette plateforme ne me permet pas d’exprimer pleinement mes sentiments, mais vous connaissez déjà les meilleures façons de vous défendre contre ces barbares, vous savez ce qu’il convient de faire pour vous et vos familles. Ne tardez pas à vous préparer.

Dieu protège la France !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top